Football Club de Labattoir : site officiel du club de foot de LABATTOIR - footeo

Nouvelle Calédonie : l'heure des Cagous ?

21 septembre 2012 - 17:18

Avant le coup d'envoi de l'édition 2012 de la Coupe de l'Outre-mer, programmé le samedi 22 septembre, découvrez plus en détails les huit formations engagées dans l'épreuve. Aujourd'hui, focus sur l'équipe de Nouvelle-Calédonie, qui retrouvera dans le groupe B la Martinique, la Polynésie et Mayotte.

Lors des deux premières éditions de la Coupe de l'Outre-mer, la Nouvelle-Calédonie n'a pas dépassé
le premier tour. Des résultats qui ne reflètent pas les progrès réalisés dernièrement par les "Cagous". La sélection de la Fédération Calédonienede Football (FCF) a brillé dans la Coupe de l'Océanie en juin dernier, en dominant la Nouvelle-Zélande (2-0) en demi-finale de l'épreuve continentale, avant de s'incliner (0-1) face à la Polynésie dans le dernier acte.
 
Comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2014, cette performance permet au Calédoniens de continuer à rêver de voir le Brésil dans deux ans. D'ici mars 2013, les Kanaks tenteront donc d'arracher l'unique place qualificative (pour un ultime barrage intercontinental contre le quatrième de la Zone Amérique du Nord) dans une poule où ils retrouvent la Nouvelle-Zélande, la Polynésie et les Îles Salomon. "Malgré notre calendrier chargé, nous serons en métropole avec la meilleure équipe possible, explique Alain Moizan qui a remplacé Christophe Coursimault l'année dernière à la tête des gris et rouges. Notre objectif est de remporter enfin cette Coupe de l'Outre-mer où nous n'avons encore jamais montré notre meilleur visage."
 
Qu'en sera-t-il cette année ? Dans le groupe B, la Nouvelle-Calédonnie ne sera pas favorite contre la Martinique (vainqueur de la dernière édition), Mayotte et l'éternel rival polynésien. "Nous nous attendons à une opposition solide face à des territoires qui sont en avance sur nous au niveau de la formation. Mais nous avons des qualités à faire valoir : habileté technique, vitesse et un gros mental."
 
Forte de ses bons résultats dans les compétitions de jeunes, la Nouvelle- Calédonie, reconnue par la FIFA depuis 2004,
dispose également d'un vaste réservoir de talents. Emmenés par leur capitaine Pierre Wajoka, considéré comme le fer de lance du football néo-calédonien depuis une dizaine d'années, les Kanaks confirmeront-ils les espoirs
entrevus ?

Commentaires