Football Club de Labattoir : site officiel du club de foot de LABATTOIR - footeo

Mayotte à une marche de la finale

25 septembre 2012 - 09:28

Grâce à son buteur Chamsidine Athoumani et une énorme envie, Mayotte prend le dessus sur la Nouvelle-Calédonie (2-0). Les Mahorais disputeront une véritable demi-finale, mercredi, face à la Martinique.

 

Grâce à son buteur Chamsidine Athoumani et une énorme envie, Mayotte prend le dessus sur la Nouvelle-Calédonie (2-0). Les Mahorais disputeront une véritable demi-finale, mercredi, face à la Martinique.

mayotteequipe

LE MATCH 
Athoumani , super-buteur ! 
Avec six changements effectués par rapport au premier match, samedi (défaite 0-2 face à la Martinique), le coach calédonien Alain Moizan avait tenu parole. Bacar Allaoui, le technicien mahorais, n’avait quant à lui changé qu’un élément après la probante victoire face à Tahiti (3-1). Plus en jambes, les Calédoniens se montraient mieux organisés que deux jours plus tôt. Sans pour autant pouvoir gérer tranquillement leur match. Face à eux, les Mahorais restaient toujours aussi mobiles et rapides, se créant les occasions les plus nettes. Notamment par leur buteur maison, Athoumani. 
C’est lui qui allait d’ailleurs faire la différence, en inscrivant sa quatrième, puis sa cinquième réalisation dans le tournoi en deux matches seulement. Son dernier but étant la parfaite illustration de l’état d’esprit de cette formation mahoraise. Un coup franc joué très rapidement, le tireur encore à terre, servait l’inévitable Athoumani (90e). Malgré de meilleures intentions, les hommes d’Alain Moizan ne trouvaient pas la clé du coffre mahorais. Sans percussion ni imagination, les Calédoniens devront se remettre sur les rails, mercredi face à son meilleur ennemi, la Polynésie française, pour ne pas sombrer dans la sinistrose. Mayotte, par contre, s’ouvre un peu plus la porte de la finale. A condition de venir à bout de la Martinique, mercredi ! Mais l’île aux parfums a déjà réalisé son but : elle est d’ores et déjà assurée de jouer –au moins- la petite finale. Gageons qu’Athoumani et ses partenaires rêvent plus grand ! 

nyikeinesortieaerienne

LA RÉAC 
« Il nous a tout manqué » 
Alain Moizan (Entr. Nouvelle-Calédonie) : « Il n’y a pas de message qui ne passe pas. On ne joue pas notre football, c’est tout. On voulait faire jouer tout le monde, quel que soit le résultat du premier match. On va jouer le dernier tranquillement, pour le gagner. Il n’y a plus d’objectif de qualification. Il nous a tout manqué, on n’a pas joué comme on sait le faire, il n’y a rien à dire. »

wakanumunenc

LE FILM DU MATCH
27e Vite en jambes, Athoumani alerte Nyikeine, le dernier rempart calédonien, qui sort bien à la rencontre de l’attaquant mahorais. 
32e Georges Bearune reprend un ballon relâché par le portier mahorais ; Le Calédonien ne cadre pas. 
45e Mohamadi tente sa chance à 20 mètres, mais sa frappe passe au-dessus du but calédonien. 
Mi-temps : Nouvelle-Calédonie 0 – Mayotte 0 
48e Coup franc à 20 mètres tiré par Athoumani. La frappe puissante du Mahorais est sortie de la lucarne par Nyikeine. 
73e Sur un coup franc joué à terre, Athoumani hérite d’un ballon dans la profondeur et glisse le cuir hors de portée de Nyikeine, jusque-là irréprochable. (Nouvelle-Calédonie 0 – Mayotte 1) 
90e Sur un long coup franc, Athoumani décroise une tête qui bat le portier calédonien, auteur d’une sortie hésitante. (Nouvelle-Calédonie 0 – Mayotte 2)

nouvellecaledonieequipe

LA FICHE TECHNIQUE 
Nouvelle-Calédonie – Mayotte : 0-2 (0-0) 
A Corbeil-Essonnes, 150 spectateurs 
Buts : Athoumani (73e, 90e) pour Mayotte Avertissements : Whanyamalla (45e), E. Bearune (74e) à la Calédonie ; M’Colo (33e), Antoissi (85e), Athoumani (90e)à Mayotte 
Arbitre : M. Prevot, assisté de MM. Benamara et Benoît 
NOUVELLE-CALEDONIE : R. Nyikeine – K. Dokunengo – E. Bearune – G. Bearune puis R. Kayara (66e) – P. Nyikeine – O. Dokunengo (cap) – M. Kayara puis Mercier (91e)– Haeko puis Kai (56e) – Whanyamalla puis Kabeu (56e) – Wakanumune – Moagou puis Kaudre (75e) Entraîneur : Alain Moizan 
MAYOTTE : Issa – Lidjali puis Ben Yahaya (60e) – M’Colo – Lihadji – Kambi – Ben Malidi – Athoumani – Antoissi (cap) – Loutoufy puis Abdillahi (65e) – Bacari - Mohamadi Entraîneur : Bacar Allaoui

Commentaires