Football Club de Labattoir : site officiel du club de foot de LABATTOIR - footeo

Détection des jeunes talents mahorais : la mayonnaise prend

13 mars 2013 - 23:26

 

Le handball est pour l'instant le sport qui mobilise le plus de jeunes lors de cette opération

L'opération lancée par la DJSCS en ce début de semaine commence à produire ses effets. Si lors de la première journée, il n'y avait pas eu grand monde pour l'athlétisme, en revanche pour les autres disciplines, les participants sont là.

 

 

L'objectif est de découvrir 5 jeunes mahorais qui pourront intégrer le pôle espoirs basé à la Réunion afin qu'ils puissent éventuellement suivre une filière de haut niveau. Hier à Chiconi, le football, le handball et le basket-ball ont occupé près de 200 enfants la matinée (dont 115, rien que pour le handball) et près de 70 pour les détections de l'après-midi.

 

Les basketteurs ont été observés par Daniel Martinou, conseiller technique sportif de la Réunion et Naouirou Issoufali "Papana", l'entraîneur de l'équipe première du BCM. Les handballeurs ont évolué sous les yeux de Fred Valliamée, conseiller technique régionale de la Réunion, Alikarhine Ayouba, CTS à la ligue de handball de Mayotte et Badirou Abdou, responsable technique du centre de perfectionnement sportif du secteur Centre de la ligue de handball de Mayotte.

 

Hier, ce sont deux filles nées en 1999 et 2000 qui ont été remarquées par les techniciens à la suite des tests physiques et des oppositions en situation de match. "Le jeune que l'on doit trouver à Mayotte est un jeune qui doit faire la différence, qui n'est pas comme ceux dont la Réunion dispose déjà" affirme Alikarhine Ayouba.

 

Au football, ils étaient une vingtaine à évoluer sur le terrain sous l'oeil attentif de Patrick Pion, le directeur technique national adjoint qui a fait le déplacement depuis Clairefontaine, mais aussi de nombreux techniciens dont Guillaume Brouste le CTR de football. A noter que le jeune Tarmidi Magnélé en athlétisme a encore impressionné les techniciens qui se sont déplacés à Labattoir.

 

L'opération continue aujourd'hui dans le Sud pour les sports collectifs et à Labattoir pour l'athlétisme. Demain, le 14 mars ce sera la dernière journée, à Mamoudzou pour l'ensemble des disciplines. Vendredi, seront connus les jeunes qui pourraient entrer au pôle espoirs. Il leur restera à prouver que leurs capacités scolaires sont aussi bonnes que leurs capacités sportives pour intégrer cette structure.

Commentaires