Football Club de Labattoir : site officiel du club de foot de LABATTOIR - footeo

Football: «Plus aucun match jusqu’à nouvel ordre !»

16 novembre 2014 - 10:25

Football: «Plus aucun match jusqu’à nouvel ordre !» 

La colère des arbitres de football prend une nouvelle dimension ce samedi avec le boycott de l’ensemble des matchs «jusqu’à nouvel ordre». Un nouvel épisode de violence à l’origine de cette décision.

Gaz, porte-parole des arbitres :

Gaz, porte-parole des arbitres : « cette fois, c’est trop! »

Cette fois, c’est vraiment trop ! Les arbitres de football de Mayotte, réunis toute la matinée à Combani, ont décidé ne plus participer à aucun match organisé à Mayotte. «On boycotte jusqu’à nouvel ordre», indique Gaz, le porte-parole des arbitres au JDM.
Malgré les lourdes conséquences d’une telle décision, l’unanimité n’a pas été difficile à trouver… car un nouvel épisode de violence est intervenu ce vendredi soir.

Après les matchs de championnat, c’est le foot corpo qui est concerné par d’inacceptables incivilités.
A Mamoudzou, dans le tableau «Football Entreprise», un arbitre a reçu des coups après avoir sorti un carton rouge contre un joueur du FC Taximen, lors de la rencontre qui opposait cette équipe à la Mairie de Mamoudzou. Problème : cette fois-ci, ce n’est pas un joueur ou un supporter qui a pris l’arbitre à partie mais un dirigeant !
«Un dirigeant qui s’en prend physiquement à un arbitre, on atteint un niveau de tension très inquiétant», explique Gaz.

Les arbitres avaient déjà annulé les matchs le 11 novembre dernier

Les arbitres avaient déjà annulé les matchs le 11 novembre dernier

Les arbitres impuissants face aux violences

Les arbitres sont démunis face à cette situation : «Honnêtement, on ne sait pas quoi faire. On ne sait pas si la préfecture doit intervenir, où simplement quelles mesures prendre», reconnaît Gaz.
La ligue de Mayotte (LMF) a bien pris des décisions pour ramener une certaine sécurité sur les terrains et aux abords des stades mais ces mesures ne vont pas se mettre, partout, en place immédiatement. Il a par exemple été prévu que 10 personnes soient désignées par les clubs qui reçoivent pour assurer la sécurité.
Le président de la ligue de football était attendu à Combani par les arbitres pour débattre de la situation.

 

Quoi qu’il en soit, ce samedi sera donc la 3e journée consécutive d’annulation des rencontres… Une situation qui ne va pas manquer de faire râler les amateurs de foot mais peut-être aussi de faire prendre conscience du caractère anormal des violences sur les terrains de sport de Mayotte.
RR
Le Journal de Mayotte

Commentaires